Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une bénédiction "à la cool" ?

13 Mai 2015 , Rédigé par Eric George Publié dans #Actualité ecclesiale

Une bénédiction "à la cool" ?

Dans le débat houleux que traverse actuellement notre Eglise sur la bénédiction des couples, les partisans d’une bénédiction pour les couples de même sexe se voient généralement reprocher une compréhension légère ou gentillette de la bénédiction. Comme si la raison principale de demander une bénédiction pour tous les couples, c’était de montrer que l’Eglise est cool…

Et il faut bien dire, que trop souvent, la dimension exhortative de la reconnaissance des couples est oubliée… (Oui, je vais parler dorénavant de reconnaissance liturgique des couples car le débat sur la bénédiction m’a convaincu que notre Eglise devrait réserver strictement le terme « bénédiction » aux personnes et en exclure les états et les projets au même titre qu’elle en exclut les objets…)

La reconnaissance liturgique des couples de même sexe n’est pas seulement signe de la grâce de Dieu, elle est aussi exhortation. « Mariez-vous », dit l’Eglise aux couples c’est-à-dire non seulement « inscrivez-vous dans la stabilité, dans la fidélité, dans l’engagement l’un vis-à-vis de l’autre» mais aussi « votre couple ne regarde pas que vous, votre engagement ne se limite pas à votre intimité, il est appelé à prendre toute sa place dans le tissu social, dans le monde qui vous entoure. Votre amour est aussi un signe pour les autres. »

Dans le débat sur la bénédiction des couples, la question de la bénédiction pour les couples non mariés s’est également posée, de manière plus discrète. J’y suis profondément défavorable. D’une part, parce que ce serait faire un pas de plus vers la confusion entre nos liturgies nuptiales et l’idée que nous marions les gens, d’autre part parce que l’Eglise Protestante Unie de France tournerait le dos à sa reconnaissance du bien-fondé du mariage civil.

Jusqu’ici, la parole des Eglises pour les homosexuels c’est « soignez-vous » ou « cachez-vous » (ce qui est déjà une amélioration par rapport à « mourez ». Certaines Eglises leur disent dorénavant « mariez-vous », j’espère que dimanche, l’EPUdF fera partie du nombre.

Il me reste à préciser que ce « Mariez-vous » s’adresse aux couples et non aux individus et ne signifie nullement qu’un couple non marié vit dans le péché, c’est juste une option sociale qui n’est pas celle de notre Eglise.

Partager cet article