Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dieu est-il intolérant ?

27 Octobre 2005 , Rédigé par Eric George Publié dans #Actualité ecclesiale

Tu n'auras pas d'autre dieux devant moi (Exode XX, 3)

Projet d'exposé introductif pour le prochain café biblique

N’hésitez pas à intervenir, vu que le but c’est de voir quel genre de questions ou réactions (de chrétiens ou de non chrétiens), ma présentation provoquera… Donc, comme disait l'autre : lâchez vos com (ça y est, c'est officiel Miettes de théo est un blog djeunz ;o))

 

 

I)                   Un Dieu jaloux

 

Dans la Bible, Dieu se présente comme un Dieu jaloux, un Dieu qui ne réclame une totale exclusivité. Bien sûr cela reflète le passage des hébreux du polythéisme, à la monolâtrie puis au monothéisme. Mais on n’aurait tort de croire que cette exclusivisme, cette intolérance ne se retrouve que dans la Première Alliance, elle est bien présente dans les évangiles (Matthieu X, 5 ; XXIII, 13 à 33) ou dans les lettres de Paul (Galates V, 19-21)

Cependant, il y apparaît également que si Dieu est jaloux, ce n’est pas simplement par refus de la concurrence.  Dieu condamne l’idolâtrie sous toutes ses formes ce n’est pas pour le plaisir d’être le seul mais bien parce que le Dieu libérateur ne veut pas voir l’homme retomber dans quelque esclavage que ce soit.

 

II)                 Les dangers de la tolérance

 

Ce qui amène une question classique quant à la tolérance. Faut-il tout tolérer ? Peut-on tout tolérer ? Dieu devrait-il tolérer que nous nous perdions dans ce qui nous fait mourir ?

Il y a un autre aspect de « l’intolérance » dans la Bible, c’est la distinction, le tri, le classement. Dans la Bible tout ne se vaut pas. Or dans notre recherche actuelle de la tolérance, on finit par dire que tout se vaut et par refuser, justement la distinction. Mais finalement le pire manque de respect que je puisse avoir envers autrui n’est ce pas lui dénier le droit d’être différent de moi ? Y a-t-il pire négation de la liberté et du respect de l’autre que cette affirmation « Tout se vaut… » ?

 

III)              Intolérance et amour

 

Il faut aussi remarquer que si Dieu se montre à mainte reprise intolérant dans les textes bibliques, il est aussi un Dieu patient, un Dieu qui pardonne, un Dieu dont l’amour a bien souvent le dernier mot sur la colère.

De plus si Dieu part en guerre contre nos idoles, nos chaînes, il ne nous en appelle pas moins à la tolérance. Non pas une tolérance qui confine à l’indifférence mais une tolérance qui repose dans le respect vrai de l’autre (Exode XXIII, 9 ; II Rois V, 15 à 19, au moment ou Esdras interdit le mariage avec une étrangère, le livre de Ruth nous rappelle que l’arrière-grand-mère du roi David fut moabite) et qui va jusqu’à l’amour de l’ennemi  (Matthieu V, 43 à 48)

Ainsi tout en refusant catégoriquement ce qui nous conduit à l’esclavage et à la mort, Dieu nous appelle néanmoins à reconnaître l’autre comme un frère à aimer.

Si vous êtes dans l'Eure le 1er décembre et que ça vous intéresse de participer en "live" au débat qui suivra, rendez vous au Café des arts à 20h

Partager cet article

Commenter cet article

tom-le-termite 05/11/2005 22:34

"l'amour de l'ennemi"...

qu'est ce qu'un ennemi... ? la est une question qui et pour ma la cle de la comprehension de la dymamique des socicetes et de leur guerres incessantes a travers les ages...

est-ce mon voisin, ma frere, un inconu, un etranger...etc?

poser cette question a Bush-Laden et j'aimerai bien avoir leur reponse respectives...

Eric 04/11/2005 11:46

Parce que le joli sapin tout blanc, il prend toute la place, il occulte les autres et tout ça. Bref, c'est une illustration du verset biblique...

Valentin 03/11/2005 21:07

Et pourquoi un joli sapin tout blanc pour l'affiche?