Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fête de la Réformation

28 Octobre 2005 , Rédigé par Eric George Publié dans #Humeurs

A moins qu’on ne me convainque par des attestations de l’Ecriture ou par d’évidentes raisons – car je n’ajoute foi ni au pape ni aux conciles seuls, puisqu’il est clair qu’ils se sont souvent trompés et qu’ils se sont contredits eux-même – je suis lié par les textes scripturaires que j’ai cités et ma conscience est captive des paroles de Dieu ; je ne puis ni ne veux me retracter en rien, car il n’est ni sûr, ni honnête d’agir contre sa propre conscience. Je ne puis autrement, me voici, que me soit en aide.

Réponse de Martin Luther devant la Diète de Worms, lorsque l’empereur lui demanda s’il voulait rétracter ses écrits. (1521)

 

Demain, c’est la fête de la Réformation. Et comme toujours, j’ai un sentiment un peu mitigé vis à vis de cette fête. D’une part, j’aime beaucoup lire les réformateur Luther, Calvin (je ne cite pas Zwingli parce que si j’ai pas mal lu sur lui, je n’ai rien lu de lui). J’aime beaucoup retrouver à travers leurs textes cet élan qui a été celui de la réforme, cet élan qui, je l’espère, est encore le nôtre aujourd’hui.

Mais justement, le protestantisme me semble parfois un peu trop accroché à son passé, à son histoire, pour se laisser porter par l’élan réformateur. J’aime Luther et Calvin mais l’esprit camisard, je ne connais pas. A force d’être rabâché le martyrologue protestant m’ennuie. Quant à cette espèce de prétention de minorité à revendiquer sans cesse une « culture protestante » (de droiture, d’intelligence et d’exigence morale (sans doute par opposition à une culture catholique de fourberie, de bêtise et de laxisme)), elle m’insupporte.

Réflexe de converti dont les ancêtres étaient plutôt du côté des dragons du roi que des galériens, direz-vous… Certainement. Mais aussi, attachement profond à des convictions telles que  « semper reformanda » et « à Dieu seul la gloire », attachement à une volonté de donner à l’Evangile la priorité sur toute tradition humaine, attachement à ce qui donna au protestantisme son identité dès l’origine.

C’est toutefois avec conviction, reconnaissance et un profond sentiment d'appartenance que je rappellerais demain la Réformation, l’histoire du protestantisme ne sera jamais la mienne mais je me retrouve parfaitement dans ses convictions les plus profondes.

Partager cet article

Commenter cet article

Chercheur de Vérité 30/10/2005 07:15

Bonjour,
Si la religion est un sujet qui vous intéresse vraiment, je me permets de vous demander votre avis sur mon nouveau blog… (Merci d’être indulgent, il y a eu plusieurs mois de recherche, mais ce n’est pas parfait pour autant... vos conseils me permettront de corriger les erreurs et d'améliorer l'ensemble).
http://comparatif-religions.over-blog.com/
Un Blog présente une comparaison intéressante des 3 religions (Judaïsme, Christianisme et Islam) et dont l’objectif est de rapprocher les juifs, chrétiens et musulmans.
On y apprend beaucoup de choses inconnues du grand public… Si le contenu du blog vous plaît, merci de lui faire de la publicité (et de mettre un lien par exemple)…
et Bonne fête à tous et à toutes