Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Laïcité : de 1905 à 1598

16 Novembre 2005 , Rédigé par Eric George Publié dans #Humeurs

Ou le retour à l'Edit de Nantes

Choses vues :

  - une directrice de chorale se voit refuser de chanter certains chants de Noël parce qu’on y entend les mots Dieu ou Jésus

  - la même chorale ne peut même pas aller répéter dans un temple : un lieu religieux, vous n’y pensez pas !

  - les membres d’une chorale de Gospel(une autre) refusent de chanter en français parce que, rendu compréhensible, le contenu de leurs chants les dérange (ils ignoraient sans doute que Gospel signifie Évangile)

  - une pharmacienne se voit reprocher de porter ouvertement sa croix huguenote : un symbole religieux visible, quelle horreur !

  - le site Internet d’une ville refuse d’annoncer un débat ouvert à tous pour ne pas promouvoir une activité d’église…

   - un verset biblique en signature offense tellement un participant à un forum Internet que je préfère le supprimer (j’ai pas tout perdu, à la place je fais de la pub pour ce blog)

 C’est comme ça que la laïcité se comprend aujourd’hui : le religieux, la spiritualité se voient interdit de citer dans l’espace public. Faites vos cochonneries chez vous !  C’est curieux, je croyais que la laïcité, c’était le refus d’une religion d’état, c’était la liberté de culte et de conscience, la possibilité données aux citoyens de vivre dans le respect de leurs convictions.

Mais non… Abrogeons la loi 1905 

 ART. 27.- Les cérémonies, processions et autres manifestations extérieures d'un culte continueront à être réglées en conformité des articles 95 et  97 de la loi municipale du 5 avril 1884.

ART. 31.- Sont punis d'une amende de seize francs à deux cents francs et d'un emprisonnement de six jours à deux mois ou de l'une de ces deux peines seulement ceux qui, soit par voies de fait, violences ou menaces contre un individu, soit en lui faisant craindre de perdre son emploi ou d'exposer à un dommage sa personne, sa famille ou sa fortune, l'auront déterminé à exercer ou à s'abstenir d'exercer un culte, à faire partie ou à cesser de faire partie d'une association cultuelle, à contribuer ou à s'abstenir de contribuer aux frais d'un culte.

 

ART. 32.- Seront punis des mêmes peines ceux qui auront empêché, retardé ou interrompu les exercices d'un culte par des troubles ou désordres causés dans le local servant à ces exercices.

 Abrogeons la déclaration des droits de l’homme et des citoyens

Article 10 - Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi.

A entendre les propos de certains, nous ne sommes pas dans un état laïc mais dans un état athée qui, vis à vis des religions de toutes sortes, prend certaines mesures de tolérance. Comme on l’avait fait pour les protestants en 1598. On les tolérait, c’est à dire on supportait qu’ils existent. On leur donnait le droit de pratiquer, mais pas partout. On leur interdisait de faire de nouveaux « adeptes », d’accéder à certaines fonctions.  L’édit de Nantes a été un progrès, c’est certain mais depuis on est allé tellement plus loin dans la reconnaissance de l’autre.  Alors, dans la confusion actuelle, fin de la laïcité et de l’ouverture à tous, retour à la « tolérance » de celui qui ose penser différemment ?

 Dommage, la laïcité était une belle idée…

N'éxagérons rien, il y a aussi cet instituteur de primaire m'interrogeant pour ne pas dire de bétises sur les protestants à ses élèves et acceptant de leur faire visiter le temple, il y a encore l'école d'infirmière de Dieppe qui m'a invité pendant 6 ans pour intervenir dans le cadre d'un module soins interculturels...

Peut-être l'idéal laïc a-t-il encore une chance...

 

Partager cet article

Commenter cet article

Karine 20/11/2005 21:42

Merci !

pour cet avis, très bien écrit, que je partage !(je parle du post de départ)
Je trouve globalement la France plus athée que laïc ! J'aurai presque tendance à penser que certains pays non laïc le sont plus dans les fait (je pense notamment à l'Allemagne). Est-il possible que cela vienne du fait qu'il n'y a pas une seule religion prédominante ? (selon les regions, c'est plus protestant ou catholique mais je pense qu'au final on ne doit pas être très loin du 50/50, peut-être que je trompe, je ne suis pas une spécialiste non plus.)

Eric 20/11/2005 20:48

Pour Casper : alors effectivement je pense que le prêtre a eu tort de vous interdire un chant.
Quoiqu'il en soit, tu as raison, les religieux peuvent se montrer tout aussi anti laïque que certains athées militants et c'est bien triste... Seulement, les religieux se présentent rarement comme des champions de la laïcité...

Eric 20/11/2005 20:36

Je n'ai pas dit que la Marseillaise me gênait parce que sanguinaire mais que son côté belliqueux pouvait gêner dans le cadre d'un concert sur l'entente cordiale
Il y a peut-être une certaine différence entre appelr à égorger les ennemis et présenter un Dieu qui vient mourir par amour pour l'humanité... Quant à Abraham, il est arr^été dans son sacrifice et c'est ça qui est bien.. Mais ça necessiterait un commentaire plus long...

Christophe Moreau 19/11/2005 01:41

Je pensais que lŽéglise réformé était plus ouverte, mais je me rends compte avec ce que je viens de lire que vous êtes aussi fermé que les catho...

Christophe Moreau 19/11/2005 01:37

Les paroles de la Marseillaise te gene et tu la refuserais vraisemblablement parce que sanguinaire, je crois rêver que tu dises ça, quand dans toutes les églises du monde des Christ crucifiés et ensanglantés son à la vue de tous et combien de fois dans les messe on parle de lŽagneau immolé, des souffrances sous la tortures de Jésus, de Abraham a qui ont demande de trucider son propre fils (Imagine demander ça à quelquŽun??? mais en plus en parler après à la messe comme quelque chose de bien???), certain passages de lŽapocalypse sont bien plus sanglant que la marseillaise, mais je suis sur quŽil ne te gêne pas...

http://pensamiento.over-blog.com/