Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le livre de Jonas

13 Septembre 2007 , Rédigé par Eric George Publié dans #Théolivres

Le livre de Jonas reste inachevé, sur la dernière question que Dieu pose à Jonas. Il n'y a pas de réponse de Jonas (...) Il ne pouvait pas y répondre et la question reste posée à chacun de nous sans doute, mais bien plus, elle attendait la réponse d'un autre. Le livre de Jonas ne reçoit sa conclusion, la dernière question du livre ne reçoit sa réponse que de Celui qui précisément accomplit la plénitude de la miséricorde de Dieu et qui réellement, et non pas sous forme de mythe, effectue le salut du monde.
Jacques Ellul. Le livre de Jonas

Si Ellul peut légitimement prétendre au titre de théologien (ce qui n'est pas très difficile : tout individu ayant un discours sur Dieu est, de fait, un théologien, mais bon, vous voyez ce que je veux dire), en revanche, il n'est pas à proprement parler, bibliste. Ainsi, son commentaire sur le livre de Jonas n'est pas une exégèse technique et fouillée mais plutôt une interprétation personnelle documentée, une prédication en quelque sorte. Ce qui n'enlève rien à l'interêt du livre, bien au contraire, cela  élargit d'autant son public. Prenant le livre de Jonas comme une prophétie véritable de Jésus Christ plutot que comme une réalité historique, Ellul développe les notions d'élection et de responsabilité de celui que Dieu choisi, de conversion, de liberté humaine et de patience de Dieu.
Une réflexion riche quoiqu'un peu desservie par une hostilité tout compte fait inutile aux exégètes (les hypothèses qu'il conteste ne s'opposent en rien à sa lecture) et par quelques affirmations à l'emporte pièce (une constante chez Ellul).
Malgré tout, c'est un bon exemple d'une lecture personnelle, intelligente et confessante d'un livre biblique trop souvent considéré comme naïf.

J. Ellul. Le livre de Jonas in Le défi et le nouveau. Ed. La table ronde

Partager cet article

Commenter cet article