Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kadosh, l'intégrisme contre le texte

13 Octobre 2007 , Rédigé par Eric George Publié dans #Théo en culture

kadosh.jpgJeudi, Arte diffusait Kadosh d’Amos Gitaï. Un beau film auquel la distance donne des allures de documentaires. Un film qui nous parle du judaïsme intégriste, du mépris pour les femmes, de l’amour aussi et de la quête de la liberté. La finesse de Gitaï est de nous montrer la profonde humanité  de ses perosnnages, ainsi l'intégriste n'est pas un monstre à sang froid, c'est un homme , une femme captif du carcan dans lequel il a été élevé, prisonnier d'une communauté qui lui donne son identité et un confort dont il est particulièrement dur de s'arracher.
Il y a dans ce film, une petite scène que je voudrais relever Meir essaye de résister au rabbin qui lui ordonne de répudier sa femme Rivka à cause de sa stérilité. En argument de défense, Meir évoque le cas d’Abraham qui resta marié avec la stérile Sarah. Un argument que le rabbin refuse d’entendre au nom d’une règle qui n’est pas dans la Torah (ce que nous appelons le Pentateuque) : « répudier l’épouse stérile »
Avec cette scène où l’autorité religieuse s’oppose au message biblique, ou la femme est réduite au rang de matrice à soldats, Amos Gitaï pointe une réalité de tous les intégrismes, qu’ils soient juifs, musulmans ou chrétiens. En effet, chez tous , on trouve la même ignorance du texte dont ils se réclament. Leur littéralisme n’est que de surface. En fait, l’intégriste interprète le texte qui lui sert de référence autant, voire plus que le plus libéral des libéraux ou plus exactement il n’en garde que les passages qui le conforteront dans sa vision d’un monde divisé entre « nous » et « les autres » qui sont l’ennemi. L'intégrisme ne traduit pas un respect aveugle du texte mais au contraire un asservissement du texte à une pulsion de haine et de mort.

Partager cet article

Commenter cet article

michel64 26/10/2007 11:11

Merci beaucoup pour votre texte.Il éclaire bien ce qu'est en vérité la relation des intégristes à leurs textes de référence : les textes ne sont ils pas tout simplement récupérés pour justifier des idéologies finalement très humaines ?Je me permets de mettre sur mon blog un lien vers ce texte car il affinera d'autres reflexions sur l'intégrismeCordialementMichel

tom-le-termite 25/10/2007 19:22

l'expresion: "matrice à soldat" me parle beaucoup dans cette vision de l'intégrisme qui consiste a traiter l'autre comme un ennemi au lieu d'une richesse.

Miky 15/10/2007 11:30

Un asservissement du texte... et même de toute raison.Amicalement,Miky

Eric George 17/10/2007 00:10

En effet, mais il est assez rare qu'on voit les intégristes comme des gens raisonnables alors qu'on les taxe souvent de littéralisme...