Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soyez savants, devenez prophètes

16 Décembre 2005 , Rédigé par Eric George Publié dans #Théolivres

Après un rejet complet des sciences au collège et au lycée, aujourd'hui, c'est toujours avec plaisir que je me plonge dans un traité de vulgarisation de science. J'avais aimé Devenez savants, devenez sorcier de Charpak et Omnès, c'est donc tout naturellement que j'ai lu leur nouvel opus. Tout naturellement et avec un brin de curiosité : vont-ils attaquer la religion comme ils avaient attaqué l'ésotérisme ?

En fait, non. Le livre est un chant d'amour à la science, pas un pamphlet anti-religieux. Un chant d'amour un peu fourre-tout où se côtoient une vulgarisation de la physique quantique, une approche des relations philosophie-science et religion-science, une réflexion sur les dangers de la technique et l'approche d'un nouveau mode d'enseignement des sciences. Ça fait beaucoup en moins de 300 pages...

Alors, j'ai (un peu) mieux compris les implications (ou plutôt la limite d’une interprétation trop « métaphysique ») de la physique quantique, j'ai aimé le ton général de l'ouvrage et je me rallie complètement sa conclusion sur la nécessité de l'éducation (mais qui ne s’y rallierait pas ?).

Pourtant il y a une pointe de déception. En effet, les réflexions sur la philosophie et la foi sont beaucoup trop survolées pour apporter grand chose même à quelqu’un qui n’y connaîtrait rien. Et puis par moment on peut se demander si l’amour ne rend pas un peu aveugle : une phrase comme celle-ci : « Le contenu du mot « science » est univoque, il désigne tout ce dont les lois relèvent de l’expérience » me paraît susceptible de faire sourciller quelques épistémologistes : elle tranche un peu rapidement dans le débat entre sciences dures et sciences molles, il me semble…

Bref, un livre intéressant mais un peu trop "touche-à-tout" pour aller vraiment au fond de son ambition…

G. Charpak, R. Omnès Soyez savants, devenez prophètes. Ed Odile Jacob, 2005

 

Partager cet article

Commenter cet article