Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jacob (2) Au bas de l'échelle

5 Février 2008 , Rédigé par Eric George Publié dans #Bible

ehcellejacob.jpgPrédication du dimanche 3 février 2008
(culte parents-enfants)
Genèse XXVIII, 10 à 21

A quoi sert une échelle ? À monter ? À descendre ?
Ici, l'échelle que voit Jacob est d'abord un signe, comme un panneau indicateur. En effet, est-ce que Jacob connaît Dieu à ce moment ? La Bible n'en dit rien ou plutôt, elle nous dit que YHVH se présente à Jacob. Ce qui nous laisse penser que Jacob ne connaît de YHVH que ce que ses parents lui en ont dit. Bref, pour lui YHVH, c'est au mieux quelqu'un qui est loin, dont on parle mais qu'on ne voie pas, qu'on prie mais qui reste silencieux.
Et voilà que cette nuit là, lui apparaît une échelle. Cette échelle qui est la première chose que Jacob voit c'est un pont, un trait d'union. Et le songe se précise, l'échelle n'est pas vide, des anges, des messagers y montent et descendent. Que font-ils ? Combien sont-ils ? Quelle est leur fonction ? Le texte n'en dit rien. Tout ce qu'il nous dit c'est que sur ce trait d'union, il y a du mouvement, du va et vien. Quand je m'imagine l'échelle de Jacob, j'y vois une multitude d'anges, une foule innombrables. Ainsi, il y a un lien entre ciel et terre et ce lien n'est pas désert, abandonné, mais il est dynamique, vivant. Par cette échelle, Jacob peut voir que Dieu n'est pas inaccessible, très loin du monde dans lequel nous vivons mais qu'il s'intéresse à nous et qu'il est à l'œuvre dans notre monde.

Jacob se réveille donc au pied d'une échelle, une échelle qui monte jusqu'au ciel. Ca ne vous rappelle rien ? Quelqu'un qui se réveille au pied de quelque chose que l'on pourrait escalader jusqu'au ciel ? Pas forcément une échelle ou un escalier, quelque chose de plus exotique, disons, un haricot… Vous connaissez l'histoire de Jacques et le haricot magique ? Sinon, demandez à vos parents de vous la raconter… Pour ceux qui la connaissent, que fait Jacques quand il découvre ce haricot qui a poussé en une nuit jusqu'au ciel ? Bien sûr, il l'escalade. Et on pourrait s'attendre à ce qu'ici, Jacob escalade cette échelle qui monte jusqu'au ciel. Après tout, dans une échelle on vise le sommet. Il faut gravir les échelons, s'élever sur l'échelle sociale. Et Jacob qui a commencé sa carrière en extorquant son droit d'aînesse à son frère puis en lui volant son droit d'aînesse semblait très désireux de monter, prêt à tout pour atteindre le sommet  de l'échelle sociale.  Mais non, Jacob ne montera pas à l'échelle, il restera en bas…
Et vous savez pourquoi ?
Eh bien, moi, je crois que c'est parce que c'est une échelle qui descend. D'abord le texte biblique nous dit que la tête de l'échelle touche le ciel, or en hébreux, le mot tête veut dire « commencement ». Le commencement de l'échelle touche le ciel… Vous voyez, ce n'est pas une échelle qui monte de la terre vers les cieux, une échelle que l'homme devrait monter pour atteindre le ciel, c'est une échelle qui descend du ciel.
Il y a un autre indice… J'ai disposé l'échelle, Jacob, mesdames et messieurs, voici Bethel ! Est-ce que quelqu'un pourrait m'aider à placer Dieu ?
En fait, le texte est ambigu. Il nous dit que Dieu se tient au-dessus de lui ce qu'on peut comprendre par au dessus de l'escalier ou au dessus de Jacob, c'est à dire à son chevet. Or, c'est plutôt cette deuxième lecture que j'aurais tendance à faire. peut-être Dieu est-il tout en haut de l'échelle mais il est surtout aux côtésde Jacob comme le montre la suite : en effet, non seulement Dieu est à ses côtés mais Dieu lui parle, Dieu lui adresse une promesse : « Je serai toujours avec toi ».
Le songe de Jacob lui révèle qu'il y a un trait d'union entre le ciel et la terre, que c'est un lien actif, il lui révèle également que Dieu est avec lui. Cette échelle est le signe d'un lien entre le ciel et la terre, elle est aussi le signe d'un lien direct entre Dieu et Jacob. Et ce lien s'étend à la descendance de Jacob. Plus tard le nom de Jacob deviendra Israël, le nom de tout un peuple. Ainsi cette promesse de Dieu à Jacob s'étend à toute sa descendance, à tout Israël. Si bien que cette révélation faite à Jacob : « il y a un lien entre dieu et toi » ne s'adresse pas à lui seul.
Mais Jacob comprend-il cette révélation ?
On peut s'interroger à la lecture du texte.
Tout d'abord il reste sur l'idée d'un Dieu local. Il marque l'endroit où il a vu l'échelle, c'est là et pas ailleurs qu'est pour lui le pont. En fait,  Jacob reste  dans la mentalité de son époque, Dieu est pris dans une géographie, attaché à un pays, à des lieux.
Il reste aussi dans l'idée d'un marchandage avec Dieu : "si tu es avec moi alors je te donnerai". Peut-être Jacob a-t-il tort de poser ses conditions à Dieu... Mais surtout, Jacob prétend se placer dans le donnant-donnant avec Dieu, alors que Dieu lui a déjà tout promis sans demander de contrepartie. Un Jacob exemplaire aurait répondu "puisque Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, puisqu'il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir,   et puisque je retournerai en paix à la maison de mon père, alors l'Éternel sera mon Dieu" et non pas "Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage...". Mais ce n'est pas grave, cette stèle que pose Jacob c'est un point de départ, un point de départ pour son voyage, un point de départ pour son apprentissage de Dieu.
Il en va de même pour nous. En effet, nous avons nous aussi notre échelle de Jacob. Et cette échelle n'est pas un rêve mais un évènement de notre histoire. Cette échelle qui nous dit que Dieu est venu à nous, qu'il est avec nous, c'est la croix de Jésus Christ. Bien sur, comme Jacob, nous avons souvent un peu de mal à comprendre, cette révélation est trop radicale, trop surprenante, trop éloignée de nos images de Dieu. Mais ce n'est pas grave : comme l'échelle de Jacob, la croix est signe, promesse et mise en route...

Partager cet article

Commenter cet article

(Clovis Simard,phD) 10/03/2011 12:06



Bonjour,


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.
      
Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


La Page No-4: HALL !


L'EFFET HALL QUANTIQUE
SÉMI-CONDUCTEUR
L'ÉCHELLE DE JACOB


Cordialement


Clovis Simard



marike 06/02/2008 19:26

Merci de nous avoir fait relire et de nous avoir éclairé ce beau texte de la Genèse. Vous nous avez bien fait remarquer que Dieu veut établir un trait-d'union entre lui et Jacob. Ce texte est  magnifiquement illustré...par Chagall, je pense.C'est tellement beau, ces anges tout blancs de lumière qui s'affairent à éclairer la nuit, notre nuit ! C'est un peu la nuit de Noël ... Et c'est si vrai, si vivant, que Jacob a peur ! Il ne s'attarde que ce qu'il faut...Marike