Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La fin justifie les moyens ?

9 Février 2008 , Rédigé par Eric George Publié dans #Humeurs

J'aurais aimé être en train de faire une relecture  théologique de 24.  J'aurais souligné  l'ambiguïté de cette série dont le héros est si souvent torturé mais aussi souvent tortionnaire. J'aurais parlé de cette terrible devise qui nous caractérise si souvent : "la fin justifie les moyens", j'aurais parlé de notre soif de sécurité, de trnaquillité et j'aurais demandé quel prix nous étions prêts à payer. Ca n'aurait pas prêté à conséquence, juste un pasteur intello qui théorise à partir d'une fiction...
Malheureusement, nous ne sommes pas dans la fiction.  Il me semblerait naïf de diaboliser les Etats Unis, tant le raisonnement "s'il n'y a que cela qui marche" me paraît être en chacun de nous. En fait, il me semble qu'ici ce soit le terrorisme qui triomphe : tous les moyens deviennent bons pour se faire entendre, tous les moyens deviennent bons pour se protéger, j'ai le droit de ne plus considérer comme un humain celui qui me menace...
La fin justifie les moyens... Ici, les moyens employés semblent bien signifier notre fin...

Partager cet article

Commenter cet article

Aude 09/02/2008 13:20

S'il est vrai qu'au moment des faits de nouvelles attaques du type World Trade Center semblaient imminentes (et il faut se souvenir de l'énormité de ce que ça représentait, le 11/09/01...aujourd'hui on s'est "habitué", les tours jumelles sont tombées, oui, bon, on a vu et revu les images jusqu'à plus soif, le décompte des victimes a été arrêté, mais souvenons nous de notre état d'esprit en découvrant tout ça)Si ça avait été vrai que ce que pouvaient révéler ces hommes pouvait empêcher Al-Qaida d'arriver à ses fins...C'est facile de dire plusieurs années après : "c'était inutile, et inhumain". C'est plus facile de juger quand on sait, et qu'on a pris du recul. (Une fois que la raison a repris le dessus sur la peur et la colère, en somme.)Je ne justifie pas la torture, je pense que rien ne peut la justifier. Mais si ça avait été moi à leur place, si j'avais eu la certitude absolue que ma seule chance d'empêcher un WTC bis était d'obtenir des renseignements de ces hommes...aurais-je eu la force de me comporter en être humain ? De ne pas me dire "après tout, "ils" veulent nous éliminer, pourquoi prendrais-je des gants ? En feraient-ils autant avec moi ?"Effectivement, je pense que le fait de prévoir ainsi un "cadre légal" à la torture est une grave erreur, et une atteinte sérieuse aux droits de l'homme. Condamnons la torture, oui, traduisons les bourreaux en justice, oui...et n'oublions pas que nous (enfin vous je ne sais pas, mais moi j'ai déjà du mal à me comporter de manière irréprochable dans ma simple vie quotidienne alors bon) aurions, dans les mêmes circonstances - peut être fait la même chose, ou pire. Ou mieux. Espérons ne pas avoir à le découvrir.

ti'hamo 09/02/2008 11:39

Je ne sais plus où j'ai lu récemment : "la fin justifie les moyens. mais qui justifiera la fin ?"(si ça se trouve c'est par ici, je ne me rappelle plus...)enfin, ça me semble aller dans le sens de ce billet.