Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Images, blasphème et liberté d'expression.

3 Février 2006 , Rédigé par Eric George Publié dans #Humeurs

 

Un journal danois publie une série de caricatures de Mahomet et provoque un tollé dans le monde musulman. Cette affaire n'est pas sans m'évoquer l'affaire de l'affiche de publicité pour une marque de vêtements, interdite à la demande de l'Eglise catholique. Pourtant, autant à l'époque, j'avais trouvé la réaction de la conférence des évêques disproportionnée et l’interdiction assez aberrante au bout du compte, autant pour l'affaire d'aujourd'hui, je suis plus circonspect.

 

 L'affiche représentait un tableau de Léonard de Vinci dans lequel les figurants ont été remplacés par des femmes. A moins de considérer le tableau comme une oeuvre sacrée et d'avoir un sérieux problème avec la féminité, il n'y avait rien d'injurieux dans cette publicité. Elle est provocatrice, certes, mais pas injurieuse. En revanche, on sait que dans l'Islam les représentations du Prophète sont interdites. Bien sûr, le dessinateur peut se dire qu'en tant que non-musulman, l'interdiction ne le concerne pas. Mais il sait néanmoins que son oeuvre est susceptible choquer des millions de croyants. Or ici, non seulement Mahomet est représenté mais il est représenté comme poseur de bombe, évocation directe de la sinistre équation : musulman = terroriste. Il y a donc ici volonté de choquer et injure...

 

Ces deux exemples montrent bien que pour être viable la liberté d'expression doit s'accompagner d'une bonne dose de responsabilité. S'il va de ma responsabilité de ne pas considérer comme insultante la moindre allusion à ma religion, la moindre critique de ma foi, il va également de ma responsabilité de ne pas chercher à nuire par mes propos.

 

Depuis que j’ai écrit ces lignes, l’affaire s’est envenimée, la violence monte dans certaines régions musulmanes, la presse européenne publie à son tour les caricatures. Et je trouve tout cela triste et stérile. Triste qu’une religion d’amour comme l’Islam peut l’être génère autant de haine et de violence. Triste que le monde occidental prétende défendre la liberté d’expression par une surenchère de provocation. Triste et stérile qu’au lieu d’un vrai échange entre convictions différentes, d’une vraie réflexion sur la liberté et le respect, cette affaire ne débouche que sur un bras de fer à base d’insultes et de violence. Un bras de fer qui ne fera qu’attiser les intégrismes de tout poil…

Partager cet article

Commenter cet article

chaque homme 09/02/2006 19:32

Oui, vous avez raison sur la responsabilité partagée par le journal et le journaliste, mais  je maintiens que ces caricatures avaient leur place légitime. Il n'est pas faux que des terroristes aient pris l'image du prophète Mohammed pour tuer, pas plus qu'on a pris jadis celui de Paul en milieu protestant pour assécher bien des vies. Ainsi notre église réformée locale s'efforce d'être la plus souriante et humaine possible mais une femme m'avoue l'impossibilité de franchir la porte du temple tant elle a été malheureuse jeune par une éducation strictement calviniste. Je crois me souvenir d'images très fortes utilisées par un certain Jésus pour  donner des portraits sans concession de chefs religieux.  On cria ua blasphème.Je ne crois pas que le blasphème est là  où on le croit trop souvent. D'ailleurs le blasphème est une notion théologique qui ne peut être utilisée dans une société partagée entre croyants et non croyants.
Amitié.
Chaque homme.

Eric George 11/02/2006 13:16

C'est vrai que le mot blasphème est piégé et que je m'opposerai à une loi anti-blasphème pour cette raison. Pour ma part, en tant que non musulman , je ne peux pas juger ces caricatures blasphématoires, mais je les trouve injurieuses (enfin surtout celle qui présente Mahomet avec une bombe à la place du turban). ici ce n'est pas l'intégrisme qui est pointé mais l'Islam tout entier...
Quant à Calvin, personnellement j'ai beaucoup d'admiration pour sa pensée mais c'est vrai que trop n'en ont retenu que l'austerité et la sévérité. Heureusement, il me semble que les protestants retrouvent le goût du rire... Malheureusement des souffrances ont été générées qu'il revient à nos communautés de combattre.
L'adresse de votre blog en signature ne mène nulle part, est-ce normal ?

chaque homme 06/02/2006 23:01

Affaire désolante mais la liberté du journaliste passe par celle de caricaturer et la caricature déforme et exagère par nature. Liberté non négociable et responsabilité qu'exerce seul le dessinateur.
Un croyant.
Chaque homme.

Eric George 08/02/2006 07:30

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Il en va certes de la responsabilité du dessinateur mais aussi du responsable du journal qui décide de publier une première fois cette carricature. Et encore plus de ceux qui décident de la republier ens achant le scandale qu'elle provoque...Et puis sur la carricature, elle-même, celle ci fait plus que déformer : elle est porteuse d'un message. Mahomet coiffé d'une bombe celà signifie quand même Islam = terrorisme...
La réaction de haine est disproportionnée, affolante, (et en plus, elle donne raison au caricaturiste) très certainement manipulée mais je ne suis pas certain que défendre la liberté d'expression en revendiquant le droit d'insulter comme l'ont fait certains journaux français soit beaucoup plus intelligent et responsable... Le débat est ouvert...

romain blachier 06/02/2006 15:19

Ces caricatures étaient pour certaines imbéciles et injurieuses mais imbéciles et injurieuses aussi sont ces réactions de haine.
 
Cela renforce le clivage monde occidental/monde musulman...

Eric George 06/02/2006 20:41

On est bien d'accord sur l'imbécillité de part et d'autre...

Veka 04/02/2006 16:38

Je n'ai pas encore lu le sujet sur TT (irais-je le lire, d'ailleurs ?). Toute cette affaire me fatigue : liberté d'expression, respect des uns et des autres mais surtout coup de pub d'un journal en perte de lectorat. Car je suis persuadée que la caricature en question a été publiée pour provoquer une grosse réaction (en terme de chiffres). Je comprends parfaitement que les musulmans soient choqués par cette affaire. Mais franchement, n'est-ce pas un brin démesuré ? j'essaie de me mettre à leur place. J'ai du mal... Bref... je suis lasse de ces débats de libertés contre libertés, de religions contre d'autres religions.

tom-le-termite 03/02/2006 14:21

je partage beacoup ce point de vue avec la distinction entre respect/libertee d'expression.  cela implique la responsabilité.
ca reprend plus ou moins ce que j'avais dis sous tric trac, sauf que mes mots n.etaient pas aussi bien choisis.
 
tlt.

Eric George 03/02/2006 18:49

Oui, j'ai apprécié aussi tes reactions sur le forum. Au fait on parle de cette affaire là aux USA ?