Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un mécréant évangélique

10 Février 2006 , Rédigé par Eric George Publié dans #Théo en culture

Une chaise, un micro, une guitare. Pour chanter Brassens, Maxime Leforestier est fidèle à la sobriété de celui-ci. Seul écart, une table et une liste : 99 chansons. Et c’est le public qui choisit, à l’aveuglette, en lui donnant des numéros. C’est un bon système, puisque de toute façon, un récital Brassens sera toujours frustrant (Pourquoi n’a-t-il pas chanté celle-là). Et puis ce soir là, nous avons eu de la chance, Leforestier a chanté deux chansons inconnues pour moi (sans me vanter, elles sont rares) : La chaude-pisse (une phase intermédiaire entre Carcassonne et Le nombril) et Le myosotis.

Sinon, par le hasard des numéros réclamé par le public, la soirée a été à l’image de l’œuvre de Georges Brassens, tour à tour paillarde, humoristique, contestataire, humaine, toujours poétique. C’était pour moi, comme un retour aux sources : j’ai grandi avec les chansons de Brassens et puis, soyons francs, certaines ont servi à forger ma vision du monde et donc ma théologie…

Cette affirmation a de quoi en surprendre plus d’un. Alors bien sûr , je ne parle pas du Gorille ou de Quatre quinze fois sur cent. Mais à côté des gauloiseries, un certain nombre de chansons de Brassens ont une tonalité véritablement évangélique. Ceux qui en doutent peuvent réécouter l’Auvergnat bien sûr, mais aussi L’épave, le joueur de flûte, Celui qui a mal tourné et même Le mécréant, La messe au pendu, L’assassinat. Et s’ils continuent à douter, ça laisse à penser que pour eux, l’Evangile c’est de l’hébreux. Sans vergogne…

Partager cet article

Commenter cet article

Le pÚlerin vagabond 12/02/2006 19:36

Bonsoir,
Il s'agit du livre ELLUL !
Je ne connais pas.
Salutations

Le pÚlerin vagabond 12/02/2006 07:57

Bonjour,
Je viens de lire votre comm. chez moi et vous en remercie.  Pourriez-vous me dire de quoi parle le livre en question ?
Salutations et bon Dimanche

tom-le-termite 10/02/2006 13:40

je cerne mieux le personnage maintenant :)

Eric George 10/02/2006 19:02

Quel personnage ? le chanteur ou le pasteur ? ;o)

casper 10/02/2006 10:57

Les multiples allusions dans ses chansons à l'eglise et ses textes m'ont encouragé à approfondir et élargir ma vision de la foi quand j'étais adolescent.
 
Pour ma part son "je vous salue marie" est l'une des plus belles prières que je n'ai jamais entendu...

Eric George 10/02/2006 19:01

Je vous salue Marie, c'est pas de lui c'est de Francis Jammes mais c'est vrai qu'il est très beau. Je l'ai utilisé une fois pour une liturgie de Vendredi Saint (en transformant le couplet : "Je vous salue Marie" ça sonne bizarre comme prière pour des oreilles protestantes)