Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'échelle inutile

5 Mai 2008 , Rédigé par Eric George Publié dans #Petite théologie pas très sérieuse

En remerciant Karl Barth de m'avoir aimablement remplacé pendant que j'étais en synode (et avant des échos du-dit synode), je reprends la main pour une théologie beaucoup moins sérieuse et approfondie
Durant ma dernière prédication sur le songe de Jacob, alors que je signalais que, pour moi, Dieu se tient au bas de l'échelle, un paroissien réagit : "Mais alors, l'échelle ne sert à rien". Ce n'etait pas vraiment le thème de la prédication aussi n'aï-je pas approfondi. Mais je suis d'accord, quand nous savons que le Dieu très-haut se tient à nos côtés, l'escalier céleste et son armée d'anges deviennent inutiles. Ainsi, le rôle de l'Eglise n'est pas de cartographier l'invisible, d'établir un traité militaire de l'armée céleste, de disserter sur la nature des keroubim  ou sur le sexe des anges. Le rôle de l'Eglise est d'annoncer une nouvelle bien plus incroyable : Dieu le très haut s'est fait très bas, le Dieu tout-autre s'est fait tout proche. Ainsi, le visage de Dieu n'est plus à chercher voilé derrière les ailes des serafim mais dans celui de nos frères et de nos soeurs...
L'annonce de la grâce n'est pas une spéculation sur la nature de Dieu mais un changement de regard sur nos vies humaines

Partager cet article

Commenter cet article