Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La prière et la veille, le nécessaire et l'utile

28 Juin 2008 , Rédigé par Eric George Publié dans #Actualité ecclesiale

Ce soir, loin des tumultes de la Gay Pride (j'étais un peu coincé dans Paris aujourd'hui), des chrétiens se mettront en prière (peut-être certains auront-ils défilés à Paris sous l'étendard multicolores). De 20h à 8h, un long relais de prière pour les victimes de la torture, toutes les victimes : ceux qui la subissent, ceux qui la commettent, ceux qui l'ordonne. Il est inutile que je vous présente l'ACAT et la nuit des veilleurs : vous n'avez qu'à aller voir sur leur site et, si vous êtes chrétiens, vous pouvez même vous inscrire pour un temps de prière (si vous n'êtes pas chrétiens, eh bien, c'est à vous de voir : loin de moi l'idée de vous exclure de cette action).

En revanche, à l'orée de cette nuit des veilleurs, j'aimerai partager avec vous une petite réflexion sur la prière et la veille.

A quoi bon prier pour les victimes de la torture ? Qu'est ce que cela leur apporte ? Et dans le strict domaine de la foi, Dieu aidera-t-il plus les victimes de la torture si je prie pour elles ? Les aiera-t-il moins si je me tais ? Et comment seraient-ils soulagés par cette prière qu'ils ignorent. Des pétitions, des lettres ne seraient-elles pas plus utiles ? Sans aucun doute.

En fait, je ne suis pas du tout persuadé de l'utilité de la prière. Qu'on me comprenne bien, il ne s'agit pas ici de contester l'idée que Dieu agit dans le monde. En fait, c'est le contraire, je suis convaincu que Dieu n'attend pas nos prières pour agir en faveur de ses enfants. Je ne défendrai donc pas ici l'utilité de la prière. En revanche, parce que je suis chrétien, je reconnais que la prière m'est nécessaire. Aussi étrange que cela puisse paraître dans notre logique, j'affirme la nécessité absolue de cette prière complètement inutile.

Je vais même aller plus loin, je crois que l'efficacité de la prière réside dans son inutilité. Je suis en désaccord avec Alain Houziaux quand il affirme que l'homme doit faire les choses pour rien. Je pense que la gratuité est l'apanage de Dieu, l'homme lui agit pour quelque chose et ce même quand il fait le bien : il y a une utilité immédiate aux exigences de l'Evangile. Y répondre ne provoque pas notre salut mais améliore notre monde. Mais la prière est l'exception : elle est inutile, elle n'améliore pas notre monde, elle est "pour rien". Et parce qu'elle est "pour rien", elle nous rapproche de Dieu en nous faisant participer à sa gratuité.

 

Mais l'ACAT ne fait pas que prier, ils font aussi dans l'utile, nous rappelant que la prière n'empêche pas l'action bien au contraire. L'utile ce sont les pétitions et les lettres. L'utile c'est aussi cette nuit de veille. Parce que veiller, c'est avoir les yeux ouverts. C'est dire à ceux que l'on torture : "vous êtes toujours des hommes et des femmes, nos frères et nos soeurs, ceux qui vous écrasent ne réussiront pas à vous enlever cela". C'est dire aussi à ceux qui torturent, aux gouvernement qui utilisent la torture : "Nous savons ce que nous faisons". Et cette vigilance sert à quelque chose. Même le plus tyrannique des gouvernements se soucie au moins un peu de son image...

 

La prière et la veille, le nécessaire et l'utile, cette nuit pendant un quart d'heure ou une heure, ayons les yeux ouverts et notre espérance en Dieu seul...

Partager cet article

Commenter cet article

Celinextenso 31/08/2008 21:10

Salut Eric !Ca fait bien longtemps que je ne suis pas passée ici...J'apprécie toujours autant ces yeux que tu gardes bien ouverts sur la vie, la religion, le monde. Conscience et enthousiasme raisonné...Bref, la bise et à bientot :-)

Eric George 06/09/2008 11:54


Merci Celine. Et ravi de te voir repasser par ici.


Miky 16/07/2008 22:12

Salut Eric,"Je pense
que la gratuité est l'apanage de Dieu, l'homme lui agit pour quelque
chose et ce même quand il fait le bien : il y a une utilité immédiate
aux exigences de l'Evangile. Y répondre ne provoque pas notre salut
mais améliore notre monde. Mais la prière est l'exception : elle est
inutile, elle n'améliore pas notre monde, elle est "pour rien". Et
parce qu'elle est "pour rien", elle nous rapproche de Dieu en nous
faisant participer à sa gratuité."Ne mélanges-tu pas motivation et effet ? Dans le cas de Dieu tu dis que la gratuité consiste à ce qu'il agisse (sous-entendu : efficacement, du moins je présume) mais sans motivation ; dans le cas de l'homme à ce qu'il fasse qqch sans efficacité, mais avec une motivation (on prie pour telle ou telle cause, chose, personne, etc.)Amicalement,Miky

Galahad 11/07/2008 08:56

Très beau texte même si je suis personnellement convaincu de l'utilité de la prière.  Je crois que l'homme peut changer beaucoup de chose par la force de son esprit et à fortiori si celui-ci est en résonnance avec l'Amour et Dieu.  Des recherches sérieuses ont d'ailleurs été faite en ce sens (sur le temps de rétablissement des malades pour qui ont priaient ou sur la transformation de schéma moléculaires sous l'action des émotions.), je crois que l'avenir le montrera scientifiquement et en attendant prions et agissons pour apporter un peu de Lumière dans ce monde.Fraternellement,Galahad.