Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Da Vinci Code

23 Mars 2006 , Rédigé par Eric George Publié dans #Théo en culture

Avant qu’il sorte au cinéma, je me lâche et je dis tout le mal que je pense du Da Vinci Code… C’est un peu du réchauffé, vu que je l’ai lu il y a plusieurs mois, mais ça faisait un moment que je m’étais promis de le faire…

 

 

Pourquoi en dire du mal ? D’abord parce que derrière cet énorme succès de librairie, se cache un mauvais roman de gare. Aucun élitisme de ma part en écrivant cela : j’aime beaucoup les romans de gare. Seulement, trop c’est trop.

 

 

Prenons donc les choses par le début : Le Da Vinci code c’est

 

-          une intrigue alléchante pour n’importe quel amateur de thriller ésotérique : une conspiration du silence et un ballet de sociétés secrètes autours de l’origine même du christianisme

 

-          des ficelles de narrations hénaurmes : ah ! les chapitres qui se terminent tous par des fins ouvertes du genre : « il ouvrit le coffre et poussa un cri de surprise ! suite dans 3 chapitres… »

 

-          des personnages qui ne tiennent pas la route : la nièce du conservateur du Louvres, élevée par son oncle dans l’amour de l’art qui ne sait pas ce que c’est qu’une clef de voûte, les spécialistes des langues sémitiques qui prennent de l’anglais écrit à l’envers pour du syriaque…

 

-          une conspiration apparemment gigantesque  qui se dégonfle comme une baudruche parce que l’auteur n’ose accuser ni l’Église catholique ni même l’Opus Dei…

 

 Tout cela n’a rien de grave et prête plutôt à rire. En fait, le film pourrait même s’avérer meilleur que le bouquin (dans un blockbuster, tout est possible pourvu qu’il y ait du rythme). Bien plus gênant est le nombre hallucinant de guides officiels ou non du Da Vinci Code, autant de guides qui pourraient laisser croire que les thèses romanesques de Dan Brown sont plausibles.

Alors, soyons clair, l’idée d’une conspiration du silence visant à masquer une filiation de Jésus est risible. Il y a eu des conflits de succession à la mort de Jésus, la Bible le montre bien. Si vraiment Jésus avait eu une descendance, les disciples, soucieux d’une succession familiale, seraient-ils allé chercher un frère de Jésus (Jacques) qui ne l’avait même pas suivi de son vivant ?

Bref, je n’ai rien contre un Da Vinci Code qui resterait une (mauvaise) fiction et je pense qu’en faire « une lecture dangereuse pour la foi » est lui faire une publicité regrettable… Mais je trouve regrettable que pour vendre, les éditeurs viennent alimenter les pires théories conspirationistes qui soient…

Partager cet article

Commenter cet article

Albert Dugas 26/03/2006 05:46

Votre blog est intéressant, j'y reviendrai certainement. Merci d'afficher votre position sur Da Vinci Code. J'ai entendu certains commentaires de personnes qui disaient «enfin on va connaître la vérité» je ne partagepas cet opinion. La vérité est ailleurs. Merci! De l'Acadie

tom-le-termite 23/03/2006 17:01

va falloir que je me lance dans la societe serete du termite... avec un peu de chance, je pourrais me faire deifier dans 500 ans.
ou en attendant, m'en mettre plein les poches.
 
comment ca? pas plausible?
 
rhoooo..
 
;)
tlt.

Eric George 03/04/2006 08:14

Tttt;... tttt... de nos jours il y a bien mieux à faire tu écris un roman sur une société secrète du Termite qui aurait existée 500 ans plus tôt, tu dis c'est un roman mais fondé sur des trucs vrais...et tout de suite tu peux t'en mettre plein les poches...