Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

24 heures avec un héros tortionnaire

17 Octobre 2008 , Rédigé par Eric George Publié dans #Humeurs

Jack Bauer a 24 heures pour sauver le candidat Obama, empêcher les méchants de détruire les Etats Unis ou faire réimprimer le 7e tome de la Dogmatique. Et comme il est pressé et que l'enjeu est crucial, il va bien falloir qu'il obtienne des informations et pour cela, qu'il torture les méchants.
Je ne suis pas de ceux qui se scandalisent de la violence au cinéma ou à la télévision. J'essaye simplement de faire, pour mes enfants le tri de ce qu'ils peuvent voir ou pas. Et je trouve normal d'avoir à le faire.
Mais l'omniprésence de la torture dans la série 24h me gène beaucoup. Je préférais l'époque où la torture était l'apanage des méchants (c'est même à ça qu'on les reconnaissait). Bien sûr, ce n'était pas réaliste, mais bon on n'était pas complètement dupe, quand même : on sentait confusément que c'était un peu trop beau pour être vrai et que notre camps n'était pas forcément celui des chevaliers en armure.
Mais Jack Bauer reste un héros positif, un dur à la machoire carrée et  type qu'on ne peut qu'admirer malgré ses faiblesses. Et le message qu'il nous renvoie me parait bien plus insidieux et donc dangereux que le "regardez comme ils sont méchants, voyez comme nous sommes gentils" des vieilles séries manichéènes : de sa belle voix rauque, Jack Bauer nous assène un message autrement plus convaincant : " la torture, c'est terrible mais dans les situations d'urgence, c'est le seul moyen."
Non seulement je ne suis toujours pas convaincu que la fin justifie les moyens mais j'ai quelques doutes sur le réalisme de l'efficacité de la torture.

Partager cet article

Commenter cet article