Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Douze pour du neuf

21 Novembre 2008 , Rédigé par Eric George Publié dans #Bible

Prédication du dimanche 16 novembre

Culte des familles


Esaïe 49 8 à 16

I Corinthiens XV, 3 à 7

Marc III, 14 à 19

 

Jésus et les 12 apôtres. Qui étaient ces 12 ? Quelle était leur fonction ? Imaginons une jarre retrouvée au hasard d’une fouille archéologique et dans cette jarre, une très vieille lettre, vieille de presque 2000 ans. Imaginons ce que pourrait nous raconter un de ces 12… N’en prenons pas un connu : pas un Pierre, un Thomas ou un Judas mais un de ceux dont on oublie toujours le nom…

 

L'un des 12. C'est sans doute ce que l'on dira de moi, plus tard.

L'un des 12.  Pourquoi pas l'un des disciples ? Pourquoi pas l'un des apôtres ? Bien sûr que nous étions disciples : nous suivions Jésus, nous entendions son enseignement. Bien sûr que nous étions apôtres, nous étions envoyés. Mais les disciples sont bien plus que douze, et même les apôtres sont plus nombreux… Aujourd’hui, on commence à parler des 12 apôtres mais c’est oublier Paul, c’est oublier Andronicos et Junia ? C’est oublier tous les autres qui sont eux aussi des envoyés. Non, tous les apôtres ne font pas partie des 12 même si les 12 sont apôtres.

Disciple, apôtre, je suis donc aussi l’un des 12, ces 12 hommes que Jésus a appelés à le suivre, à tout laisser, pour vivre à ses côtés tout au long de son ministère…

Et bien sûr, ce n’est pas par hasard que Jésus a voulu que nous soyons 12. C’est un nombre important, tellement important qu’il a fallu le maintenir en remplaçant toujours les départs, tels que celui de Judas, après sa trahison…

Pourquoi 12 ? Les savants vous diront sans doute que le nombre 12 a toujours été très important dans l’humanité… C’est possible mais le choix de Jésus est plus simple : 12, c’est le nombre des tribus d’Israël au départ, lors de la sortie d’Egypte, lors de l’installation en Terre Promise. Et ce nombre, il faut bien dire qu’on ne l’a jamais vraiment retrouvé depuis l’éclatement d’Israël en deux Royaumes puis l’Exil. Et pourtant Dieu a promis qu’Israël serait restauré, complètement. Eh bien quand Jésus nous a choisi tous les Douze, c’est ce qu’il a voulu dire : « Maintenant, les promesses de Dieu sont tenues. Maintenant, Israël est restauré, relevé »

 

Mais dire qu’Israël est relevé, ça ne concerne pas qu’Israël, c’est dire aussi que le temps est venu où Dieu se fait connaître par tous les peuples. C’est bien comme ça que l’annonçaient les prophètes :  . Le rôle d’Israël est d’être témoin de Dieu aux yeux du monde entier. Et c’est bien pour ça que Jésus nous a envoyé annoncer la bonne nouvelle, chasser les démons, libérer les hommes de leurs chaînes…

 Vaste programme, n’est ce pas ? Et pourtant, nous ne sommes pas des gens exceptionnels, bien au contraire. Nous n’avons pas décidés de suivre Jésus, c’est lui qui nous a appelé. Nous n’avons pas été des disciples parfaits : bien souvent nous n’avons rien compris à ce que Jésus disait. Nous n’avons pas été des apôtres parfait : il y a eu des divisions et de querelles parmi nous et Judas a trahis alors qu’il avait été choisi comme nous tous. Nous étions des hommes ordinaires et Jésus nous a choisi. Et en nous choisissant, il a affirmé qu’à travers nous c’était bien Dieu se mettait à l’œuvre, qu’aucune de nos faiblesses, aucune de nos incapacités ne l’arrêtait.

Il ne faut pas se demander pour quelle raison Jésus nous a choisi nous : pourquoi il a appelé Simon et André plutôt que Jonathan ou Levi. Il faut se demander dans quel but, il nous a choisi : Jésus nous a choisi tous les 12, pour montrer que ces paroles n’étaient pas seulement de beaux discours mais qu’elles sont concrètes, qu’elles prennent effet dès maintenant. Et si nous sommes douze, c’est parce que c’est le temps où s’accomplissent les vieilles promesses. Si nous sommes douze, c’est pour faire le lien entre le monde ancien et le monde nouveau…

 

Frères et sœurs, vous qui êtes disciples et apôtres, ne croyez pas que nous sommes au-dessus de vous. Simplement Jésus nous a choisi, tous les 12 pour faire du neuf…

Partager cet article

Commenter cet article