Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et l'homme créa les dieux

12 Mai 2006 , Rédigé par Eric George Publié dans #Théolivres

C'est assez dubitatif que j'ai entamé la lecture de Et l'homme créa les dieux, aimablement prêté par une paroissienne. Assez dubitatif et, je l'avoue, avec la sérénité prétentieuse de celui qui sait ce qui va lire : "allons-y pour une liste des lieux communs des causes de la religion, cette liste si facile à contester pour peu qu'on connaisse un peu le contenu de ne serait-ce qu'une religion"

Eh bien, au temps pour ma vanité, Pascal Boyer commence par démonter un par un les scénarios habituels de l'apparition des religions. Son approche est autrement plus fine et mieux documentée. Spécialiste du cerveau, Pascal Boyer va, avec force exemples emprunté à la psychologie, a l'anthropologie et à l'ethnographie, illustrer sa thèse : la religion n'est pas une construction mentale consciente visant à répondre à certains besoins mais un effet secondaire des effets de la sélection naturelle sur l'évolution d'un cerveau conçu pour la prédation et la survie mais aussi pour la sociabilité et la coalition. Une approche passionnante, remarquablement claire et accessible et surtout bien plus neutre que son titre le laisse supposer. En effet, montrer les mécanismes par lesquels nous percevons la lumière ne prouve pas que la lumière n'existe pas. De la même manière, montrer pourquoi nous sommes disposés à croire ne suffit pas à prouver que nos croyances sont fausses (P. Boyer ne revendique d'ailleurs pas une telle ambition)

Pourtant, si ce livre m'éclaire sur la religiosité à laquelle je suis confronté chaque jour de mon ministère - tant la mienne que celle de mes interlocuteurs - il ne fait malheureusement qu'effleurer un point capital à mes yeux. La foi que je professe, la Bonne Nouvelle à laquelle je crois sont, presque en tout points, opposés à cette "intuition religieuse" que Boyer définit. (On retrouve d'ailleurs dans la Bible plusieurs des concepts que Boyer préssent comme de "mauvaises propositions religieuses"). Le conflit entre religion populaire et théologiquement correct est bien sûr évoqué mais le moins qu'on puisse dire c'est que Boyer ne s'étend pas sur la question et qu'il semble mêler dans ce "théologiquement correct" le message premier (le kerygme) et le dogme officiel. Or dans le cadre du seul christianisme, kerygme, doctrine d'Eglise et piété populaires sont trois choses trés distinctes et le kerygme combat la religiosité naturelle de l'homme bien plus que ne le fait la doctrine officielle.

Bref, Et l'homme créa les dieux m'ouvre de nouvelles pistes de réflexion et me confirme qu'en plus d'être deux choses différentes, foi et religions s'opposent l'une à l'autre.

P. BOYER : Et l'homme créa les dieux. Folio Essais

Partager cet article

Commenter cet article

Christophe Moreau 12/05/2006 23:23

Merci pour le conseil, j´apprécie beaucoup, et un livre pour moi est le plus beau des cadeaux, alors un conseil pour un bon livre est toujours bien venu et toujours un bon conseil.
Ceci dit il sera trés difficile qu´on en ait la même lecture, tu as raison la dessus (Tu vois qu´on peut être d´accord de temps en temps....!)

Miky 12/05/2006 23:09

Salut Eric,
Merci de nous avoir présenté ce livre, il m'a l'air particulièrement intéressant ! Je pense que je vais me le procurer.
Amicalement,
Miky

tehem 12/05/2006 18:57

Hé, t'as vu? Christophe de pensiamento est revenu ;)

Eric George 12/05/2006 19:21

Euh oui, j'avais cru remarquer... Je lui ai conseillé le livre, ceci dit, mais je ne suis pas certain qu'on en aura la même lecture...