Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mercredis de Calvin (16) Profiter du Christ par l'Esprit

22 Avril 2009 , Rédigé par Eric George Publié dans #Citations

Au cours de cette année Calvin, un passage hebdomadaire du Réformateur de Genève commenté, ou pas, par votre serviteur… Je ne suis absolument pas un spécialiste de la pensée de Calvin, il est possible que je dise des bêtises, mais c’est un auteur que j’aime bien lire

Premièrement, il est à noter que, tant que nous sommes hors de Christ et séparés de lui, tout ce qu’il a fait ou souffert pour le genre humain nous est inutile et de nulle importance. Il faut donc, pour nous communiquer les biens dont le Père l’a enrichi et rempli, qu’il soit fait nôtre et habite en nous. C’est pourquoi il est nommé notre chef et premier-né d’entre plusieurs frères ; et il est dit aussi d’autres part que nous sommes entés en lui et le vêtons, parce que rien de ce qu’il possède ne nous appartient, comme nous avons dit, jusqu’à ce que nous soyons faits un avec lui.
Or, bien que nous obtenions cela par la foi, néanmoins puisque nous voyons que tous indifféremment n’embrassent pas cette communication de Jésus Christ qui est offerte par l’Evangile, la raison nous induit à monter plus haut, pour nous enquérir de la vertu et opération secrète du Saint Esprit, par laquelle nous jouissons de Christ et de tous ses biens (…) Le dire de S. Paul s’accorde très bien à ce propos : c’est que les fidèles sont scellés ou cachetés du Saint Esprit de la promesse. Car il signifie qu’il est le maître intérieur, par le moyen duquel la promesse du salut entre en nous et transperce nos âmes ; et qu’autrement elle ne ferait que battre l’air ou sonner à nos oreilles (…)
Voilà pourquoi S. Paul magnifie tant le ministère de l’Esprit, parce que les docteurs ne profiteraient de rien à crier, si Jésus Christ, le souverain Maître, ne besognait au-dedans pour attirer ceux qui lui sont donnés du Père. Ainsi donc, comme nous avons dit que toute perfection de salut se trouve en Jésus Christ, aussi lui, afin de nous en faire participants, nous baptise du Saint Esprit et de feu, nous illuminant en la foi de son Evangile, et nous régénérant, de telle sorte que soyons de nouvelles créature ; finalement nous purifiant de toutes nos souillures et ordures, pour être consacrés à Dieu en saints temples.
Institution Chrétienne Livre III §1

Je crois avoir déjà évoqué que pour Calvin, la foi ne pouvait être qu'un don de l'Esprit voici un passage où il le détaille davantage. On remarquera également que le salut offert en christ se vit d'abord au quotidien.

Partager cet article

Commenter cet article

Tigreek 22/04/2009 23:04

C'est intéressant... Je n'aurais pas pensé que Calvin avait une vision si fusionnelle de la relation au Christ et à l'Esprit.

La foi est un don de l'Esprit, certes, encore faut-il que nous l'acceptions ! J'aime bien l'idée que nous sommes "scellés ou cachetés du Saint Esprit de la promesse" : il y a du bon en chacun de nous... Coïncidence ? Les catholiques fêtent la Divine Miséricorde... Personne n'est irrécupérable, c'est la grandeur de la foi en Christ : aussi petits et mauvais que nous soyons, il nous a tous rachetés ! :)