Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Turquie tour (5) Cuir et archéologie

14 Mai 2009 , Rédigé par Eric George Publié dans #Carnets de voyage

29/04 16h30

Denizli-Laodicée-Aphrodisias-Kusadasi

Ce matin, visite des sites de Laodicée et d’Aphrodisias. Laodicée est un beau site et les romains savant décidément où s’installer (les choix ne manquent pas en Turquie, ceci dit). Umit nous fait voir, gravé sur un pilier,  un symbole que j’aime beaucoup : une croix émergeant d’un chandelier à 7 branches.

Mais la vraie merveille c’est Aphrodisias. Un stade, un odéon et un théâtre de toute beauté et le tétrapile… Les sarcophages et les bas-reliefs du musée sont également très beaux, pleins de scènes mythologiques et d’allégories, dans un style propre à l’endroit. Détail amusants : quelques bas reliefs ont été endommagés par les chrétiens aux 6° siècle et ce ne sont que ceux des divinités principales (Zeus, Aphrodite…)

Après la halte dans un restaurant folklorique qui me confirme que « folklorique » signifie « tout sauf local », c’est sous la pluie que nous découvrons la vallée du méandre… Enfin, soleil sur les sites et pluie dans le car, il n’y a pas de quoi se plaindre.

Après les merveilles archéologiques, la vie quotidienne sur la route, un des arrêts commerce obligatoire. Après les tapis et l’onyx, le cuir. J’espérai un peu changer (j’ai bien dit changer, pas tourner) ma veste qui a beaucoup vécu. Mais, même pas cher, comme avec les tapis, on reste dans le produit de grand luxe. Ceci dit, le défilé est amusant : il fallait quand même que je me lance dans un voyage œcuménique en Turquie pour assister à mon premier défilé de mode. (Euh, j’y connais rien : c’est une habitude que les mannequins finissent par obliger deux spectateurs à venir faire les zouaves sur la piste à leur tour ?) Et puis le raki offert, c’est quand même bien sympa.

Un petit mystère me plonge dans des abîmes de perplexité : les citernes des chauffe-eau solaire qui étaient jusque là verticales sont maintenant horizontales.

Partager cet article

Commenter cet article