Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ancien catholique, un héritage ?

25 Octobre 2006 , Rédigé par Eric George Publié dans #Présentation

Bon, maintenant que j'ai parlé de mon parcours, il n'est peut-être pas inutile de toucher quelques mots de ce que je crois en retirer.
Est ce que je vis ma situation de transfuge comme une souffrance, portant comme une écharde dans ma chair les exactions de mes ancêtres dragons du roi contre mon peuple d'adoption, les parpaillots ? En fait je crois que j'en tire surtout une défiance vis à vis de la grande tentation du protestantisme français à s'enfermer dans son histoire de héros et de martyrs... La légende dorée protestante existe malheureusement et elle m'agace bien plus  que le culte des saints catholiques...
Suis-je un anti-catholique convaincu, conscient de m'être extirpé des ténèbres papistes pour atteindre les lumières de la Réforme ?
Je ne crois pas. Bien sûr, j'ai eu comme tout prosélyte, le sentiment que tout catholique normalement constitué devrait faire comme moi... Mais je crois que ça m'est passé aujourd'hui.
Je ne suis pas toujours d'accord avec l'Eglise catholique romaine mais à part son désir d'hégémonie qui m'énerve toujours autant, je n'ai rien contre elle. C'est en son sein que j'ai rencontré mes premiers témoignages sur Jésus le Christ et il n'est pas question pour moi de l'oublier ou de renier ce passé. Et puis je sais bien que l'Eglise Réformée est loin d'être exempte de toute critique
De plus, ce parcours me permet d'établir une nette distinction entre les catholiques et l'Eglise de Rome. Je sais bien que de nombreux catholiques très engagés ne partagent pas forcément tous les points de vue de Vatican... Même lorsque je critique l'ecclésiologie vaticane, je n'oublie pas que les catholiques ne sont pas des moutons ou des automates prêtant un assentiment aveugle à tout ce que les conciles leur dictent...
Et surtout mon parcours me conduit à une forte espérance en l'oecuménisme. Pas l'oecuménisme réducteur qui vise à rassembler les protestants dans le giron de l'Eglise catholique romaine ou à gagner celle-ci aux idées de la Réforme mais l'oecuménisme qui permet à chacun de mieux connaître les autres Eglises et, pourquoi pas, de choisir celle dont le langage lui correspond le mieux.
Un oecuménisme qui nous invite à sortir vraiment de l'esprit de compétition et de clocher et de reconnaître, à travers sa diversité l'unicité de l'Eglise. Il est une question que je pose parfois : "Préférons-nous un protestants qui ne met jamais les pieds au culte, n'ouvre jamais sa Bible, ne prie jamais parce que le langage (discours, rites, fonctionnement) protestant ne lui parle pas ou bien un membre d'une famille protestante qui a découvert dans l'Eglise catholique une structure, un discours, des rites qui lui parlent du Christ vivant, qui lui annoncent la Bonne Nouvelle..." (bien sûr pour les catholiques, les termes de la question doivent s'inverser...). Attention, il n'est pas si simple d'accorder notre réponse en théorie et en pratique....

Partager cet article

Commenter cet article

jean 01/04/2009 01:46

je suis un ancien catholique comme vous, élevé dans un catholisisme pur et dur ( intégrisme familiale, où les parpaillots étaient bon à jeter au feu). Ma rencontre avec celui qui allez transformé ma vie fut pour moi une porte salvatrice, Jésus-Christ. Je fut remplis de son Saint Esprit comme celà est ecris dans la parole de Dieu, la bible avec toutes c'est manifestations. Le seul point qui nous diffère c'est que je refuse tout compromis avec quelques oecuménisme car celà me rapelle ce qui il y avait dans l'Eglise de Thyatire, une des églises de l'Apocalyspe de jean, je cite : apo 2 : 18 Écris à l`ange de l`Église de Thyatire: Voici ce que dit le Fils de Dieu, celui qui a les yeux comme une flamme de feu, et dont les pieds sont semblables à de l`airain ardent: 19 Je connais tes oeuvres, ton amour, ta foi, ton fidèle service, ta constance, et tes dernières oeuvres plus nombreuses que les premières. 20 Mais ce que j`ai contre toi, c`est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu`ils se livrent à l`impudicité et qu`ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles.  21 Je lui ai donné du temps, afin qu`elle se repentît, et elle ne veut pas se repentir de son impudicité. 22 Voici, je vais la jeter sur un lit, et envoyer une grande tribulation à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu`ils ne se repentent de leurs oeuvres. 23 Je ferai mourir de mort ses enfants; et toutes les Églises connaîtront que je suis celui qui sonde les reins et les coeurs, et je vous rendrai à chacun selon vos oeuvres. 24 A vous, à tous les autres de Thyatire, qui ne reçoivent pas cette doctrine, et qui n`ont pas connu les profondeurs de Satan, comme ils les appellent, je vous dis: Je ne mets pas sur vous d`autre fardeau; 25 seulement, ce que vous avez, retenez-le jusqu`à ce que je vienne. 26 A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu`à la fin mes oeuvres, je donnerai autorité sur les nations. 27 Il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d`argile, ainsi que moi-même j`en ai reçu le pouvoir de mon Père 28 Et je lui donnerai l`étoile du matin. 29 Que celui qui a des oreilles entende ce que l`Esprit dit aux Églises! cette femme Jézabel n'est autre que les compromis que faisait cette église par des oeuvres interdit par Dieu ( les idôles, la reine du ciel qui est Marie, le culte des morts, etc... que nous retrouvons dans la religion catholiques). Gardons nous de celà mais restons centré sur Jésus-Christ rien que sur lui. Soyez bénis dans le nom de Jésus6christ    

Eric George 04/04/2009 10:41


Même si je souscrivais à votre lecture de la lettre à Thyatire, je rappellerai qu'à cette Eglise comme aux six autres est annoncée la victoire du Christ sur ses errances et sur ses erreurs.