Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pardon et repentance

14 Janvier 2007 , Rédigé par Eric George Publié dans #Petite théologie pas très sérieuse

Voici un extrait de notre discussion sur le Pardon lors du café biblique du 11 janvier.

Peut-il y avoir pardon sans repentance ?. En fait je crois qu’il faut d’abord rappeler que le pardon est délivrance puis diviser la question en deux pour s’apercevoir que les réponses ne sont pas les même.
Puis-je être pardonné si je ne me repens pas ? Non.
Puis-je pardonner si celui qui m’a blessé ne se repent pas ? Oui

Puis-je être pardonné si je ne me repens pas ? La réponse est évidemment non. Comment pourrais-je bénéficier (c’est à dire tirer du fruit) d’un pardon alors que je n’en ressent pas le besoin, alors que je ne me sens ni fautif ni coupable, alors que je n’ai peut-être même pas conscience d’avoir causé d’avoir causé une blessure ? Dans ce cas là, que m’importe d’être pardonné par Dieu ou par l’humain ? Et si cela ne m’importe pas, je ne peux pas recevoir le pardon. Le pardon ne peut effectivement délivrer de ses chaînes que celui qui a conscience de les porter. Sinon, il ne change rien…

Puis je pardonner si celui qui m’a blessé ne se repent pas ?
Ce changement de perspective transforme complètement la question. En effet le pardon n’est pas un devoir moral ni une obligation chrétienne, il est un moyen de guérison. En pardonnant, je suis libéré de la blessure qui m’a été infligée. Tant que je ne pardonne pas, je ressasse le mal que l’autre m’a fait, ravivant sans cesse la souffrance. Si le fait de pardonner est pour moi délivrance et guérison, alors cette guérison est-elle soumise au bon vouloir, à la repentance de celui-là même qui m’a blessé ? Autrement dit, suis-je à ce point captif de mon offenseur ?
Je suis persuadé que non. Dieu me donne la force de pardonner, de me délier de ma souffrance. Il me le promet, combien même 70 fois 7 fois mon frère pècherait contre moi, 70 fois 7 fois je pourrais être délié de ma blessure…

Un petit rappel sur le pardon, ici

Partager cet article

Commenter cet article