Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici l'homme

16 Janvier 2007 , Rédigé par Eric George Publié dans #Théo en culture

Ça fait un bon moment que je voulais lire Voici l'homme de Moorcock. Dans ma folle jeunesse, j'avais plutôt bien aimé le cycle d'Elric du même auteur et là le thème était allèchant : K. Glogauer, fasciné par le Christ jusqu'à la névrose va remonter à l'époque de Jésus de Nazareth pour rencontrer le Christ et va finalement tenir le rôle de celui-ci.
Ben à l'arrivée, c'est passablement mauvais et tout à fait ennuyeux. De la grosse provocation bien gratuite : Jésus est un débile mental et Marie trompe Joseph à tout bout de champs. Quelle audace ! Quelle puissance de réflexion !
Dans la même idée, un voyage dans le temps à la rencontre du Nazaréen, mieux vaut lire Jésus Vidéo, bien plus fin et plus riche.
En fait ce qui est interessant dans ces romans, c'est qu'ils veulent absolument présenter Jésus dans toute son humanité. Ce qui est très bien. Sauf que dans ce but, ils suppriment la divinité. Et du coup, dans un esprit de provocation, ils passent radicalement à côté du vrai scandale. Jésus est, littéralement, profanation de Dieu. Affirmer sa divinité n'est  absolument pas l'idéaliser mais au contraire rendre profane ce qui était sacré. Je crois que juifs et musulmans ont raison, au regard de leur compréhension de Dieu, de voir dans l'Incarnation quelque chose qui s'apparente au blasphème (en revanche ils ont tort de nous croire polythéistes)

Partager cet article

Commenter cet article