Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pharaon, les mouches venimeuses et le séparatisme

Pharaon, les mouches venimeuses et le séparatisme

Quand les mouches venimeuses s’abattent sur l’Egypte et qu’une fois encore, Moïse enjoint Pharaon de laisser son peuple partir « pour aller offrir un sacrifice dans le désert », ce dernier flairant l’entourloupe essaie de louvoyer « ok pour le sacrifice, mais faites-le sur place ». Ce à quoi Moïse objecte « les égyptiens détestent nos sacrifices à notre Dieu, ils nous lapideront s’ils nous voient en train de célébrer ». (Exode Pharaon ne voit rien à répondre à cette objection. (Exode 8, 16 à 28) Il ne semble pas spécialement démocratique ni soucieux du bien de son peuple, pourtant, ce pharaon biblique, il pourrait commander à son peuple de laisser les hébreux sacrifier tranquille, affirmer que ses troupes protègeront les hébreux sacrifiant, mais ce roi semble surtout savoir qu’il ne sert à rien d’opposer la force et la loi au fanatisme religieux, que sur ce point précis, tout roi de lignée divine soit-il, il ne parviendra pas à avoir de l’autorité sur son peuple.

Je me dis que nos dirigeants actuels devraient être un peu plus attentif à l’histoire biblique et à l’histoire tout court : pas plus que la religion, le fanatisme religieux ne se combat par la force. Il est bien sûr indispensable de punir toute infraction à la loi et de ne pas donner de passe-droit sous couvert de religion, mais c réer des lois sur mesure pour ou contre une religion, c’est, finalement, toujours pousser au séparatisme.

Je ne crois pas que le fanatisme soit une fatalité : il se combat. Mais ce combat est de longue haleine, il passe avant tout par l’éducation, par le dialogue (qui sous-entend un respect réel), par la promotion et la légitimation de courants plus ouverts (même s’ils sont minoritaires).

Photo by Jayden Yoon ZK on Unsplash

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Eric George

Pasteur de l'Eglise Réformée de France, amateur de jeux de société, de cinéma, de longues discussions
Voir le profil de Eric George sur le portail Overblog

Commenter cet article