Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au café...

Au café...

Je n'ouvre pas tout de suite mon premier livre, un coup d'œil à la fenêtre, la cathédrale d'Evreux me manque un peu, mais le café Marion m'offre un tableau de Cocteau et, surtout - au mur - une bibliothèque (ça a vraiment été mon critère de choix), alors ça va…

Mais qu'est -ce-que je fais là ? pourquoi cette manie de vieux garçon, ce rendez-vous aussi régulier que possible, ce temps de lecture au café ?

Officiellement, pour me discipliner dans mes lectures, ne pas avoir 20 bouquins en cours sans jamais en finir un ... Et c’est vrai. Et ça marche en plus, seulement 5 livres commencés et je les finirai tous (si Dieu me prête vie)... Le café et le train restent mes lieux de lecture préférés…

Mais aussi, ce rituel du « café lecture » m'ancre dans le temps et dans l’espace. J'aimerais que mes voisines blanches et bleues célèbrent ½ heure plus tôt. 8h à la chapelle des diaconesses, 8h30 en route vers mon café,  pour être de retour au bureau entre 10h et 10h30, ce serait top comme organisation matinale… L'espace à son importance aussi dans le choix de l’endroit : m'éloigner assez de la maison pour m'offrir un temps de marche....

M'ancrer dans le temps, dans l'espace, m'ancrer aussi dans ce personnage que je suis et que je compose

- Il m'est plus facile de me concentrer au milieu du bruit de fond d'un café que dans le silence d'un bureau ou d'une bibliothèque

- Hihi ! tu es vraiment un intellectuel de gauche !!!

Qu'il en soit ainsi...

Enfin, c'est aussi mon lieu de socialisation... Je ne sais pas parler aux gens que je ne connais pas, je parle trop à ceux que je connais…
Et je pense aux bijoutières d'Evreux, saluée, d'un signe de tête sans jamais échanger un mot mais dans une reconnaissance commune.
Et je pense à Frederic, l'autre lecteur de café avant de devenir un ami, grâce à une amie commune...
Et je pense à André qui venait me trouver au grand café quand il avait quelque chose à me dire.
Et je pense à Eric, paroissien de Versailles, habitué - quand il pouvait encore - du même café, aux mêmes horaires, dont le patron me demande encore des nouvelles…

Malgré ma pile de bouquins, le café est ce lieu où je suis le plus disponible pour une rencontre, le lieu où j’ai le moins peur d’envahir… Et je m'aperçois que dans mes lectures, j'attends toujours quelqu'un... Bon, ces visites imprévues sont sans doute précieuses parce que rares, j’aime lire, quand même…

Il est 10h10, je ne vais pas lire beaucoup plus qu'un passage biblique, mais le temps du café n'est pas perdu, puis que je vous ai écrit et donné un peu les indices pour offrir un espace de rencontre surprise...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Eric George

Pasteur de l'Eglise Réformée de France, amateur de jeux de société, de cinéma, de longues discussions
Voir le profil de Eric George sur le portail Overblog

Commenter cet article