Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De l'Ecriture et de l'Eglise

Cher Matthieu, effectivement, votre réponse est virulente mais j'avoue que cela me change plutôt agréablement du timide ronron que revêtent bien des dialogues oécuméniques. Avant d’y répondre (sans doute de façon virulente aussi) je voudrais  formuler plusieurs remarques.
Premièrement, il n’y pas lieu d’être surpris par ma relativisation du Sola Scriptura, elle commence dès Luther, comme je le rappelais dans mon premier article. Et personne ne penserait à nier qu’il existe une tradition protestante. Seulement à la différence de la Tradition catholique, la tradition protestante est toujours contestable.
Deuxième point, il me semble que vous me faîtes tenir des propos qui ne sont pas les miens « Vous affirmez que les chrétiens ne peuvent croire strictement que ce que la Bible enseigne » écrivez-vous, mais je ne crois avoir dit cela nulle part. Non seulement j’ai précisé que Sola scriptura signifie « une seule des trois » (ce qui est très différent d’une seule tout court) Mais j’ai même écrit: « Mais, hormis pour les fondamentalistes les plus extrêmes, les protestants ne confèrent pas à la bible une autorité absolue ».
En fait l’Écriture nous parle de deux sources de l’autorité, l’Écriture et l’Esprit Saint. Alors effectivement, il n’est pas écrit que ce soit les seules mais dans ces cas là, je vous renvoie la question de Micky : « pourquoi s’arrêter à la Bible, pourquoi ne pas reconnaître en plus de la Tradition, le Coran et le livre de Mormon ? » Je vous ferais la même remarque que celle que j’ai déjà faite concernant le traité d’athéologie : il me paraît assez dangereux de lancer une affirmation théologique catégorique (et a fortiori un dogme) quelque chose en se reposant sur un silence de la Bible. La Bible ne dit nulle part que la terre est ronde, cela ne signifie pas qu’elle soit plate…
Quant à vos autres arguments bibliques, ils reposent sur l’affirmation que l’Église catholique romaine est la seule véritable Église, l’unique dépositaire de la Vérité du message de Christ. Affirmation que je réfute catégoriquement puisque l’Écriture et l’histoire nous apprennent que dès le départ les Églises furent multiples et ne vécurent pas toujours en bonne entente. De plus l’Église catholique romaine peut difficilement se poser comme un modèle de vertu par rapport aux autres Églises… Alors bien sûr, l’Église existe avant l’Écriture, mais certainement pas avant la Parole, et cette Église, elle dépasse de très loin nos différentes institutions : je suis membre de l’Église de Jésus Christ autant que vous, Matthieu et c’est cette Église invisible et non pas l’Église catholique romaine (ni l’Église réformée de France, m’empresserai-je de préciser) qui est le pilier et le soutien de la vérité (I Timothée III,15)
En fait ce qui me gène le plus dans la Tradition et le Magistère, telles que l’Église Catholique Romaine la comprend, c’est qu’elles me semblent une manières bien commode de confisquer le pouvoir et même d’emprisonner l’Esprit et l’Écriture… Lorsque l’Écriture se fait gênante par son silence (ou même par ses affirmations, plusieurs citations bibliques sont très embarrassantes pour l’Église catholique) on lui oppose la Tradition. Et cette Tradition, qui la valide ? C’est le Magistère… Autant dire tout de suite que le Magistère a le pouvoir absolu… Pour ma part, je préfère de loin la fragilité protestante et la diversité qui en découle.
Bien sûr, Jésus a sans doute prononcé bien plus de paroles que celles qu’ont gardé les évangiles, bien sûr Paul a très certainement enseigné bien au delà de ce qu’il a écrit. Mais, il faut nous faire une raison, cet enseignement est perdu aujourd’hui. Et il me semble quelque peu malhonnête de l’évoquer à chaque nouveau dogme non bibliquement fondé… L’infaillibilité pontificale en est un bon exemple, à admettre que Pierre fut vraiment nommé son vicaire par Jésus Christ (ce qui est contesté par d’autres passages de l’Écriture), à admettre qu’il ait eu des successeurs (ce qui, sauf erreur de ma part, n’est pas mentionné dans les textes) comment peut-on en venir à l’affirmation que le pape est infaillible ? L’Écriture nous montre constamment un Pierre qui est tout sauf infaillible, y compris après la mort et la résurrection du Christ, y compris après la Pentecôte (Galates II, 11 à 14). Bref, comme vous le fait remarquer un de vos lecteurs catholiques, j’ai bien peur que vous n’en veniez facilement à préférer la Tradition à l’Écriture… Pour ma part, je trouve que non seulement la Tradition telle que la comprend Vatican ne se fonde pas sur les textes bibliques mais que les textes bibliques la contredisent à bien des égards...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Eric George

Pasteur de l'Eglise Réformée de France, amateur de jeux de société, de cinéma, de longues discussions
Voir le profil de Eric George sur le portail Overblog

Commenter cet article

Richard Bennahmias 15/05/2007 14:25

1°) Est-ce l'Église qui a fait l'écriture, ou l'Écriture qui a fait l'Église ? Remplacez l'Écriture par la poule et l'Église par l'oeuf, ou l'inverse et vous aurez la réponse ... L'Écriture et l'Église naissent en même temps.2°) Jésus dit qu'il est "la vérité, le chemin et la vie".Il est permis de considérer que dans cette parole, ce sont le chemin et a  ie qui commandent notre compréhension de la vérité : certainement figée dans le ciel immuable des idées, mais nous toujours nous devançant, nous échappant comme Jésus sur la croix et hors du tombeau.3°) L'autorité de l'Écriture, elle relève du "Je ne puis autrement !" de Luther à Worms. Je ne puis faire autrement que de reconnaître que dans le quotidien de mon existence, les paroles reçues par elle résonne en moi comme ce qui lui donne sens.

ti'hamo 10/05/2007 15:12

Pour revenir à la question de la réalité et de la vérité, et à la caverne,  on peut aussi remarquer que, si les ombres sont bien réelles,  cette réalité (leur existence même, en fait) vient du soleil.    La réalité des ombres ne leur est pas propre,  elles sont juste des images "par défaut", ou des images construites.
Quant à savoir dans quelle direction se trouve la vérité,  il faut bien admettre qu'affirmer à la fois que Dieu existe et n'existe pas  risque d'être un peu contradictoire  ;  ou encore, si Dieu est un être immanent, origine de toute réalité, personnel et transcendant,     ou s'il y a 2 Dieux équivalents et opposés à l'origine l'un de la part spirituelle du monde, l'autre de la part matérielle,..    ....sont des propositions  contradictoires qui s'excluent  plutôt que de se compléter.      Le syncrétisme a (très vite) ses limites,  et plutôt que des droites convergent à l'infini, ou s'approchant  de la vérité comme d'une asymptote,    il semblerait qu'on aurait plutôt affaire à une multitude de droites et de figures sont certaines s'acheminent plus ou moins directement vers la vérité comme asymptote..    ...tandis qu'une multitude d'autres vont complètement ailleurs. 
(de même que je ne peux pas affirmer à la fois que la Terre est un disque plat et qu'elle est sphérique  ;    par contre, dire qu'elle est  "patatoïde" ou "sphéroïde"  est un complément par rapport à l'affirmation "la Terre est sphérique",  qui va dans la même direction mais plus loin et de manière plus précise. (enfin, façon de parler - c'est pas non plus très précis, "patatoïde" :-)

ti'hamo 10/05/2007 15:02

"En quelque sorte, à l'instar du chamanisme, elle crée 3,5 niveaux d'ésotérisme : le prêtre, l'évêque", etc...
    ah, et bien voilà un bel exemple pour la discussion sur réalité et vérité  :  cette affirmation prétend décrire la réalité mais ne décrit pas la réalité, elle est donc fausse...    :-)
      Puisqu'en effet, on le sait, l'ésotérisme sous toutes ses formes, propose une hiérarchie dans la connaissance,  par étapes, et élitiste.   Autrement dit, selon que vous appartenez aux non-initiés ou aux cercles de plus en plus élevés d'initiés,  vous sont transmises de nouvelles connaissances et clés de compréhension  ;  et, en plus de cela, tout le monde n'est pas digne d'être initié.       Il en allait ainsi dans l'enseignement de Pythagore,  puis dans tous les mouvements ésotériques,  où on retrouve cette notion d'une connaissance réservée à une élite.  (Cathares, francs-maçons,...  chamanes, prêtres égyptiens,...)
       Or, on sait cela aussi,  l'Eglise catholique, ou protestante,  ou orthodoxe aussi d'ailleurs,  propose un enseignement universel.   En cela, la pensée chrétienne s'apparente plus à la philosophie de Socrate (enseignement public, ouvert à tous ceux qui le souhaitent) qu'à la secte de Pythagore.
Le fait de devenir prêtre n'ouvre pas à la connaissance de parts cachées de la révélation.    La hiérarchie dans l'eglise catholique est  donc bien   une hiérarchie de rôles.   Donc pas de "rangs ésotériques".   (et nous pourrons méditer en ce jour, mes frères, sur l'inconvénient qu'il y a à parler trop vite et sans trop réfléchir.  :-)

pharisien libéré 06/05/2007 19:41

Hello,

Je suis allé voir la réponse virulente de Matthieu qui enjoint de prouver que le sola scriptura aurait un fondement biblique.

J'ai le regret de vous faire savoir que cette injonction est une pirouette rhétorique sans rien de concret pour la fonder. Quand les protestants disent que l'écriture est le seul fondement de toute doctrine, ils n'énoncent pas une doctrine mais une méthode, un moyen, un ablatif.

Tandis que l'infaillibilité pontificale ne donne pas une méthode mais une doctrine. Cette doctrine déclare que certains hommes seraient plus inspirés que d'autres pour donner un contenu à la foi. C'est une excroissance du "ontologiquement différent". Dans Presbyterium Ordinis, l'encyclique qui explique en quoi consiste le sacerdoce dans le catholicisme, on explique que l'ordre (un sacrement chez les catholiques) change la nature de l'homme qui le reçoit. C'est donc une conception anthropologique d'inégalité des hommes devant D. (ou dieu, ou Dieu, etc...). En quelque sorte, à l'instar du chamanisme, elle crée 3,5 niveaux d'ésotérisme : le prêtre, l'évêque qui a seul le droit d'interpréter et le pape, super interpréteur mais, par rapport à l'évêque, ce n'est qu'un demi-niveau car le Concile demeure un lieu de création dogmatique. Comment ? j'ai oublié le laïc ? Certes, mais, dans le catholicisme, il compte pour un trou de bugne. (Bugne : beignet rond, percé au centre, ce qui permet de les enfiler et de les suspendre au lieu de les poser sur l'étal du pâtissier)

Or, le sacerdoce universel, donc l'égalité des humains (qui peuvent être des humaines) devant la révélation et les moyens de la faire vivre a un fondement biblique (1Pierre, 2:5 : Eric voudra bien vérifier ma référence car, à mon âge, la mémoire n'est plus ce qu'elle était).

Adoncques, considérer que la révélation est toute entière dans la Bible n'étonnera aucun chrétien. Dire que la révélation, donc la Bible, est un moyen de salut, n'étonnera personne non plus. Mais cette révélation, il s'agit de la faire advenir par l'interprétation, laquelle est réservée à chacun ; c'est une méthode.

Ceci dit, à l'occasion d'un documentaire quelque part "docu-menteur", j'ai commis une réflexion sur "Un apôtre nommé Pierre" et sur la vulgarisation archéologique et biblique telle qu'elle passe à la télé.

DR RIVIERE J. OSIRIS , PASTEUR DE L'EGLISE UNIVER 12/01/2007 17:52

           le Dr/Pasteur Riviere tient a souligner a l'eau forte que l'Eglise sera sous peu enlevee et que les 16 annees qui ont marque l'eschatologie mondialisee depuis 1990 ne laissent pas moins de s'affirmer avec la Presence Marquante du Saint-Esprit , L'Autre Christ qui s'est efface pour glorifier Le Seigneur de Gloire , Le Chirst - Jesus , Dieu Beni de Toute Eternite .
En l'occurrence , Le Dr/Pasteur Riviere J. Osiris , base postalement au PO , Box 183 , Roosevelt , NY , requiert essentiellement quelques cheques electroniques pour faire fonctionner la machine kerugmatique ou evangelique afin de propager la Sainte Lumiere de L'Esprit au regards de La Sola Scriptura car Vere scire Per Causas Scire , Seul Le Christ est Le Souverain Pasteur de Son Eglise car Lui Seul est mort et est ressuscite pour soutenir Son Eglise avec Ses Mains Divines Percees !!! A Jesus Soit La Gloire !!!