Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le rameau et la croix

Moi si j'étais l'bon Dieu
je crois que je serais pas fier
D'accord on fait c'qu'on peut
Mais y a la manière
Jacques Brel. Fernand


Ami lecteur, toi qui veux voir le pasteur comme un modèle de piété,  ne t’attarde pas à lire cette note.
Et toi mon parent qui passerait ici, ne te scandalise pas de me voir faire de la théologie dans notre deuil, ici  ma foi et ma tristesse s'expriment.


Il n'a pas de quoi être fier le Bon Dieu des images d'Epinal...  . Et contre ce barbu céleste, je veux jeter des pierres et crier qu'il y a des choses qui ne se font pas. Que je ne devrais pas avoir à expliquer à ma fille que notre amour n'empêche pas les gens de mourir. Que ma grand-mère ne devrait pas ce soir pleurer son fils aîné, ni ma tante son mari, ni mes cousins leur père. Que 62 ans c'est beaucoup trop tôt, qu'on veut voir grandir nos petits enfants. Que le cancer est une saloperie que rien ne justifie...
Face au barbu céleste, c'est assez facile. Mais que dirai-je face au Dieu en croix ?
Pourtant, la croix ne me fera pas taire, pas plus qu'elle ne mettra de baume sur mon deuil. Parce que la croix n'a pas pour rôle de fermer la bouche à ceux qui souffrent et pleurent. Bien au contraire, elle est leur cri et leur révolte. Avec nous et pour nous elle dit le scandale et l'absurdité de la mort.
Demain viendra le temps de la mémoire et du réconfort. Plus tard, viendra le temps de l'espérance.
Mais aujourd'hui, le Dieu crucifié gronde et pleure avec moi que non, ce n'est pas la vie, que cette maladie et cette mort n'ont aucun sens. Je ne sais pas si cela me soulage ou m'apaise, je sais simplement qu'avec le Dieu pendu au bois, je suis libre de dire que j'ai mal et que je ne comprends pas...
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Eric George

Pasteur de l'Eglise Réformée de France, amateur de jeux de société, de cinéma, de longues discussions
Voir le profil de Eric George sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
Il faut une humanité pour voir la croix, pour en faire descendre le mort, lui donner une demeure digne puis le voir dans son nouvel état. <br /> Union de prière en ces moments d'humanité si difficiles et si nécessaires.
Répondre
P
Je vous recommande à tous commentateurs de cet article un livre publié par une mission protestant, la mission Timothée en cevenne, ce livre,  le scandale de la croix a donc deisparu ?. C'est un petit ouvrage de reflexion qui est riche en enseignement et je vous le recommande car il y a beaucoup de choses à en tirer.
Répondre
N
Scandale et folie. C'est vrai que la croix ne console pas. Elle est à la fois symbole de l'absurdité et symbole de notre espérance. "Comme un cerf altéré cherche l'eau vive ....".Bien à vous.
Répondre
B
Mes sincères condoléances; et je suis comme vous, s'il n'y avait pas eu la Croix, j'aurais depuis longtemps rendu mon billet comme Ivan Karamazov.
Répondre
L
Dans ces cas-là aucun mot n'est utile, mais aucun mot n'est de trop. Alors veuillez simplement accepter mes sincères condoléances.
Répondre