Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mercredis de Calvin (38) La démocratie est le pire des systèmes...

23 Septembre 2009 , Rédigé par Eric George Publié dans #Citations

Au cours de cette année Calvin, un passage hebdomadaire du Réformateur de Genève commenté, ou pas, par votre serviteur… Je ne suis absolument pas un spécialiste de la pensée de Calvin, il est possible que je dise des bêtises, mais c’est un auteur que j’aime bien lire.

 

On compte trois espèces du régime civil : à savoir la monarchie, qui est la domination d’un seul, qu’on le nomme roi, ou duc, ou autrement ; l’aristocratie, qui est une domination gouvernée par les principaux et gens d’apparence ; et la démocratie, qui est une domination populaire, en laquelle chacun du peuple a puissance.

Il est bien vrai qu’un roi ou autre à qui appartient la domination, aisément incline à être tyran. Mais cela est aussi facile, quand les gens d’apparence ont la supériorité, qu’ils conspirent à élever une domination inique ; et c’est encore beaucoup plus facile, là où le populaire a l’autorité qu’il émeuve sédition. Il est vrai que si on fait comparaison des trois espèces de gouvernements que j’ai récitées, que la prééminence de ceux qui gouverneront en tenant le peuple en liberté, sera plus à priser, non pas de soi, mais parce qu’il n’advient pas souvent et est quasi miracle que les rois se modèrent si bien que leur volonté ne s’écarte jamais de l’équité et de la droiture. D’autre part, c’est chose fort rare qu’ils soient munis de telle sagesse et vivacité d’esprit, que chacun voie ce qui est bon et utile. C’est pourquoi le vice, ou le défaut des hommes, est cause que l’espèce de supériorité la plus passable et la plus sûre, est que plusieurs gouvernent, s’aidant les uns les autres, et s’avertissant de leur office ; et si quelqu’un s’élève trop haut, que les autres lui soient comme censeurs et maîtres.

L’institution chrétienne Livre IV §20

 

C’est beau comme du Churchill, non ? La démocratie est le pire des systèmes… à l’exclusion de tous les autres…

Partager cet article

Commenter cet article

Bashô 24/09/2009 11:15


Bof, c'est un lieu-commun en philosophie politique au moins depuis Aristote avec Monarchie-Aristocratie-Démocratie // Tyrannie-Oligarchie-Anarchie.


Eric George 24/09/2009 11:27


Que Calvin ne l'ait pas inventé, ne m'étonne pas vraiment (c'est un anachronisme, que je suis loin d'éviter, de vouloir faire de Calvin un innovateur). Ceci dit, pour un français du XVI° siècle
(même exilé à Genève, c'est peut-être pas un lieu si commun que ça.
Après on peut regretter que la mise en pratique de l'idée à Genève ait plutôt été celle d'une oligarchie, mais là, Calvin n'est pas le seul à blâmer.
Mais bon, moi, je suis plutôt ellulien : en matière de politique le seul système compatible avec l'Evangile, c'est l'anarchie.